< accueil
Qu’en disent les candidat·e·s ?
Fabien Roussel_PartiCommunisteFrancais_Photo
Fabien
Roussel
Parti Communiste Français

Adhère à 95% Des propositions pour lutter
contre les inégalités territoriales

Sa position

sur nos propositions pour l’égalité territoriale

  • 1. Création d'un fonds d'égalité territoriale
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N° 23) L’aménagement du territoire permettra que l’usager trouve, près de chez lui, un bouquet de services publics de proximité. Ceux-ci répondront aux besoins de la vie quotidienne, avec des horaires adaptées aux attentes de chacune et de chacun. Il sera reconnu aux élu·e·s locaux et nationaux un pouvoir de contrôle et d’analyse de la couverture des besoins de la population par les services publics. Ce fonds accompagnera la revalorisation conséquente des dotations "ordinaires" des communes et des départements, dont l'autonomie fiscale sera par ailleurs rétablie.
  • 2. Création d'un service public de la petite enfance
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Chap. « Construire un service public national de la protection de l’enfance ») L’absence de soutien à la parentalité, associée à l’absence de moyens alloués à l’Éducation nationale, au périscolaire, au secteur médico-social, à l'ASE et à la PJJ ne permet pas de prévenir, de réagir ou d’agir efficacement. Cela relève d’une responsabilité collective et nationale.
  • 3. Dédoublement des classes pour la sixième et la seconde
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°21) La réussite scolaire sera une priorité de l’Éducation nationale. (...) Les effectifs des classes seront réduits, ils ne devront jamais dépasser les 15 élèves en toute petite section de maternelle, les 20 élèves en maternelle et en primaire, les 25 dans le secondaire. Des effectifs plus légers seront prévus en éducation prioritaire (12 maximum).
  • 4. Création d’un service public d’éducation à la langue française à destination des adultes
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    Pour ce qui concerne les langues, voir aussi (Prop. N°149) L’apprentissage bilingue des langues maternelles sera instauré dès l’école élémentaire, pour que soient désormais pleinement respectées les cultures et les identités régionales.
  • 5. Création d’un fonds d’incitation à l’installation de médecins en zones déficitaires
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°13) Des mesures urgentes seront prises pour rendre les soins accessibles à toutes et à tous. La puissance publique agira contre les déserts médicaux : dans les zones denses, un·e médecin ne devra s’installer que si un·e autre part à la retraite (conventionnement sélectif à l’installation).
  • 6. Déploiement des dispositifs expérimentaux d’éducation artistique et culturelle dans les territoires faiblement pourvus
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°113) Un plan national pour l’éducation artistique à l’école sera remis sur le métier. Il s’étendra de la maternelle à l’université, assurant son intégration aux programmes scolaires et construisant les indispensables collaborations avec la création dans sa diversité.
  • 7. Création d’emplois « réussite » au sein des grandes entreprises qui bénéficient des dynamiques de développement des territoires
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°11) Les aides publiques aux entreprises seront suivies et démocratiquement contrôlées. À tous les niveaux territoriaux concernés et pour assurer la transparence de ces aides, des instances seront mises en place (...). Pour que les aides servent à l’emploi au lieu de soutenir le capital, des critères économiques, sociaux et écologiques seront appliqués et le respect des engagements pris (...) sera vérifié.
  • 8. Mise en place de la gratuité des transports en commun à l’échelle du territoire national
    Voir la proposition en détail

    Plutôt d'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°44) Le droit à la mobilité deviendra effectif afin de faciliter l’accès à la formation, à l’emploi et aux loisirs. La gratuité des transports en commun urbains et des TER sera instituée pour les moins de 25 ans, dans le cadre d’une vaste politique de développement des infrastructures de transports. Le permis de conduire sera gratuit pour les moins de 25 ans.
  • 9. Création d’un fonds de réparation environnemental pour compenser les aménagements du territoire imposés par l’État
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°47) La France se dotera d’une grande politique conforme aux recommandations du Giec, dotée de 140 milliards d’euros par an. Voir l'ensemble de l'objectif N°4 du programme « Un nouveau modèle de développement. Pour nous libérer des dégâts sociaux, écologiques et climatiques du capitalisme ». Les entreprises devront participer à la mobilisation de ces 140 milliards d'euros de richesse, en transformant radicalement leurs modes de production. Les politiques fiscales et les éventuelles aides publiques seront adaptées à ces efforts des entreprises.
  • 10. Créer des services publics dédiés et investir contre les violences faites aux femmes
    Voir la proposition en détail

    D'accord

    Voir sa réponse
    (Prop. N°83) Des lieux d’accueil et de conseil des victimes et co-victimes de violences conjugale et sexuelle seront ouverts à l’échelle des communes, des agglomérations ou des départements. Voir l'ensemble de l'objectif N°5 du programme « L’heure de la révolution féministe. Pour en finir avec les inégalités, les violences, la société patriarcale». 1 milliard d'euros sera consacré à tous les dispositifs pour prévenir et punir ces violences.

Ses propositions

Pour l'égalité territoriale

  1. (Prop. N°144) Dès le début de la mandature, la nouvelle majorité politique s’appliquera à ramener la République là où elle a démissionné depuis des années. / Voir également les chapitres « Promouvoir l’égalité, défendre la laïcité » / « Transformer profondément les rapports avec nos compatriotes d’Outre-mer »
  2. (Prop. N°49) Les trains du quotidien seront favorisés « La puissance publique agira notamment pour la réouverture de petites lignes SNCF (…) et une refonte de la tarification sociale des transports sur les lignes nationales et régionales ».
  3. (Prop. N°136, 137 et 138) L’organisation de la République sera réaffirmée en prenant appui prioritairement sur les Communes et les Départements, dont les moyens et l’autonomie fiscale seront rétablis.